Accueil / Auto / Comment remplacer le sans plomb xx par le superethanol e85 ?

Comment remplacer le sans plomb xx par le superethanol e85 ?

Le superethanol e85, qui est également connu sous l’appellation bioéthanol, est un mélange constitué d’essence, d’éthanol et d’un biocarburant (ou agrocarburant). Du fait de la constitution particulière et de l’indice d’octane élevé de ce carburant, l’utilisation de kit ethanol garantit plusieurs avantages, et pas des moindres, par rapport à d’autres comme l’essence sans plomb. Vous comptez cesser de rouler au sans plomb et alimenter désormais votre moteur au superéthanol, pour profiter des avantages liés à la combustion de l’85 ? Voici comment procéder, et ce qu’il faut savoir au préalable !

Superéthanol e85 : que faut-il concrètement savoir à propos ?

D’entrée de jeu, il faut rappeler que le superethanol e85 est constitué en grande majorité de bioéthanol (à 65-85%). Chaque litre de cette forme de carburant vert (encore appelé biocarburant) est obtenu à partir de végétaux qui contiennent du saccharose (à l’instar de la canne à sucre et de la betterave), ou de l’amidon (comme le maïs ou le blé, entre autres). Commercialisé dans les stations-service de France depuis 2007, ce combustible à l’indice d’octane élevé permet de remplir les réservoirs des véhicules dits « polycarburants ».

Comme l’indique clairement cette appellation, il est ici question de voitures équipées d’un moteur qui est à même de fonctionner avec deux, voire trois types de carburants distincts, au nombre desquels le superethanol e85. Ces véhicules sont également désignés par le sigle « VCM », qui veut dire « Véhicule à Carburant Modulable », ou « Flex Fuel » en anglais.

Plusieurs avantages sont liés à l’utilisation de biocarburant en lieu et place de l’essence sans plomb, justifiant l’achat d’un kit éthanol (ayant obtenu une homologation) et une reprogrammation de la motorisation. Quels sont donc les atouts de la combustion de l’e85 ?

En quoi l’usage de ce carburant est-il avantageux pour les automobilistes ?

L’un des principaux atouts du bioéthanol, c’est son caractère réellement économique, sans tenir compte des autres frais liés notamment à la modification de la carte grise. En effet, l’achat d’un litre de superethanol e85 vous reviendra à près de 0,70 euros dans les stations-services, un tarif à la pompe divisé par deux par rapport aux autres carburants. La faible taxation de ce combustible à indice d’octane élevé lui permet de creuser l’écart vis-à-vis des autres concurrents sur le marché, notamment le gazole et l’essence sans plomb !

Le bioéthanol vous reviendra environ deux fois moins cher que lorsque vous décidez de rouler au sans plomb ou au gazole, même si la combustion de l’E85 occasionne plutôt une surconsommation de carburant au niveau des injecteurs du moteur des flex fuel (plus d’infos sur Intelligence-strategique). En excluant les autres dépenses liées notamment à la modification de la carte grise, les montants économisés avec le superethanol e85 sont loin d’être négligeables (plusieurs centaines d’euros par an) grâce au prix du litre plus accessible.

Le volet écologique est un autre facteur qui justifie l’achat d’un kit éthanol pour une reprogrammation. En considérant ce qui sort du pot d’échappement, le biocarburant permet une réduction significative des émissions de CO2, qui constitue le principal gaz contribuant au réchauffement climatique de la planète.

Selon l’Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie (ADEME), vous pouvez réduire votre production de CO2 en cessant de rouler au sans plomb ou au gazole pour adopter le superethanol e85 dans vos flex fuel, malgré la surconsommation au niveau des injecteurs du moteur. Cet aspect constitue d’ailleurs l’un des rares inconvénients de la combustion de l’e85.

Quelles sont les différentes possibilités pour remplacer le sans plomb par l’e85 ?

Quelles sont les différentes possibilités pour remplacer le sans plomb par l’e85 ?
Il existe principalement deux solutions pour passer de l’essence sans plomb au bioéthanol. La première possibilité pour adopter ce carburant à indice d’octane élevé consiste à installer un boitier de reprogrammation ayant eu une homologation sur une voiture à essence. Elle nécessite toutefois la modification de la carte grise. La seconde consiste à acheter un véhicule « polycarburant ». Dans l’un ou l’autre des cas, vous pouvez remplir l’unique réservoir indifféremment avec du sans plomb ou du superethanol e85 dans des stations-service (les diesels ne sont pas concernés).

En ce qui concerne la seconde possibilité pour cesser de rouler au sans plomb ou au gazole, il faut signaler que les constructeurs proposent de moins en moins de modèles flex fuel à leur catalogue de nos jours. En attendant de nouvelles productions, il vous faudra rechercher parmi les 32 000 modèles de véhicules polycarburants d’occasion actuellement disponibles sur le marché.

Pour revenir à la première solution, il faut dire que bien que les boitiers de conversion existent depuis longtemps, ce n’est qu’en fin 2017 qu’il est devenu possible d’envisager une reprogrammation officielle au superethanol e85. Celle-ci est désormais envisageable avec un kit éthanol ayant obtenu une homologation, des installateurs agréés et la possibilité d’obtenir une nouvelle carte grise.

Le boitier vous permet d’ajuster la quantité de biocarburant que les injecteurs envoient dans le moteur en fonction du mélange contenu dans le réservoir. Le boitier en injecte plus dans les cas où le mélange contient principalement du bioéthanol, et un peu moins quand la proportion d’essence sans plomb est plus importante. C’est d’ailleurs ce qui justifie la surconsommation occasionnée par le superethanol e85 au niveau des flex fuel.

Les boitiers de reprogrammation peuvent être installés sur des voitures disposant d’une motorisation essence qui répond à la norme Euro3 et au-delà. L’homologation des boitiers a démarré en 2018, et le nombre d’installateurs agréés augmente continuellement au fil des mois. Le coût d’un boitier et de son installation varie entre 700 et 1500 euros, auxquels il faut ajouter des frais pour la modification de la carte grise.

Où s’approvisionner en superéthanol ?

À en croire les spécialistes du domaine, le bioéthanol était disponible dans 1106 stations-service en fin 2018, au prix de 0,70 euro le litre en moyenne. Malgré l’augmentation régulière de leur nombre, elles ne représentent qu’environ 10% de l’ensemble des stations à l’heure actuelle. Avant l’achat d’un kit éthanol ayant reçu une homologation, vous devrez donc vous assurer de trouver une station qui propose du superethanol e85 à proximité.

Il s’agit là d’un point essentiel, premièrement parce qu’une fois que vos injecteurs et l’ensemble de votre motorisation sera habituée à la combustion de l’e85, il ne sera plus question de rouler au sans plomb ou au gazole, sauf cas de force majeure, au risque d’économiser moins que prévu.

Par ailleurs, vu que l’usage de l’E85 implique un plus grand nombre de litre, vous devrez souvent passer à la pompe pour acheter ce carburant à indice d’octane élevé, ce qui peut vite devenir contraignant sans stations-service disponibles à proximité.

A propos de DamienHernandez

Vérifier aussi

Pourquoi faire le choix d’un casque moto jet ?

La réglementation en vigueur oblige aux conducteurs de moto de s’équiper d’un équipement de sécurité. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *